Burkina Faso : les transporteurs sommés de disposer de limiteur de vitesse

Publié le 26/12/2016 à 14:58

Le ministère burkinabè en charge des Transports et de la Sécurité routière a rappelé aux transporteurs routiers qu’ils ont l’obligation de disposer de limiteur de vitesse à bord des véhicules de transport en commun, afin de minimiser les risques d’accidents.

Le Ministère des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière, dans un communiqué, porte à la connaissance des transporteurs routiers que « la règlementation concernant limitation des vitesses contrôlées est entrée en vigueur depuis le 25 novembre 2016 ».

Le texte ajoute que le gouvernement attache du prix à l’observance de toutes les mesures édictées pour réduire le nombre et la gravité des accidents sur les routes.

L’augmentation du nombre des accidents de la circulation au Burkina Faso a pour origine, selon les spécialistes, l’excès de vitesse combiné au mauvais état des routes.

En mi-mai, au moins 24 personnes ont été tuées et 36 autres blessées dans un accident de la route à Boromo, 170 km à l’ouest de Ouagadougou.

Source Xinuah

Réactions

réactions